dessin : La bioéthique

Partisans et adversaires du clonage thérapeutique s’affrontent sur l’utilité ou non de mettre au point des thérapies utilisant des cellules souches embryonnaires pour soigner, à terme, des affections actuellement incurables. Les uns invoquent le devoir de lutter contre la souffrance des malades, les autres évoquent le risque de voir se développer un « marché des ovules » et font valoir que le clonage thérapeutique constitue le premier pas vers le clonage reproductif que tous s’accordent à condamner.