dessin : Cadarache en route pour le futur

Après 3 ans de négociations planétaires, c’est à Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, que sera implanté ITER (« la voie » en latin) le réacteur expérimental à fusion nucléaire qui devrait permettre aux générations futures de maîtriser l’énergie des étoiles.
Sur le plan scientifique, l’enjeu est de maîtriser de façon contrôlée (du moins on l’espère) les réactions de fusion qui se déroulent en permanence au coeur du Soleil. La fusion contrôlée fournirait à l’humanité une source d’énergie abondante et faiblement polluante, les déchets radioactifs produits ayant une durée d’une dizaine d’années.
Sur le plan éconnomique, c’est la fête ! Ce projet va mobilier plus de 10 milliards d’euros, des emplois directs et indirects…
Sur le plan écologique, ce choix est déjà contesté par Greenpeace, qui dénonce une erreur stratégique qui ne répond ni aux enjeux actuels, ni à l’urgence. « Avec ITER, on nous promet le Soleil, donc la Lune »… La concrétisation d’un tel projet ne pourrait se faire avant 2080.
75 ans à attendre… c’est vite passé.