dessin de presse: députés, mensonges à l'assemblée nationale

Peut-on mentir à ses collègues de l’Assemblée ?

En réponse au mensonge de Jérôme Cahuzac, deux députés UMP ont déposé plusieurs propositions de loi pour sanctionner le parjure d’un élu dans l’Hémicycle.

Thierry Lazaro, élu UMP du Nord, a en effet déposé deux propositions de loi, « l’une instituant un délit de parjure, l’autre instaurant l’inéligibilité d’une personne s’en rendant coupable ».

Daniel Fasquelle, élu du Pas-de-Calais, travaille quant à lui, sur une proposition de loi pour que soit « sanctionné par une inéligibilité à vie un mensonge proféré devant l’Assemblée nationale ou le Sénat, en séance publique ».

Qui a dit que l’opposition n’avait pas d’idées pour lutter contre la crise ?