dessin presse : Le thon monte sur la pêche

Jusqu’au début de l’année 2007, les pêcheurs français bénéficiaient d’un mécanisme de compensation du prix du gazole appelé fonds de prévention aux aléas de la pêche, mais il a été jugé incompatible avec les règles européennes par Bruxelles. La profession a obtenu une indemnisation du surcoût du gazole au delà de 0,30 euro le litre, gazole « à partir de la TVA qui existe sur le prix du poisson, et surtout sur le poisson d’importation (85% des volumes consommés en France) pour ramener le prix du gazole compatible avec un cours correct du poisson ».