dessin : Affaire Alègre

AFFAIRE ALÈGRE.
Christèle Bourre, la «Patricia» de l’affaire Alègre, a été condamnée hier à trois ans de prison ferme. Une autre ex-prostituée toulousaine de sa connaissance, Florence Khelifi, surnommée par la presse «Fanny», a été frappée par la même sanction, assortie d’un sursis de dix-huit mois, pour complicité de témoignages mensongers.
L’un des avocats de Dominique Baudis, a annoncé la volonté de son client de «déposer plainte avec constitution de partie civile pour savoir qui est à l’origine de cette saloperie», et engager une action pour «dénonciation calomnieuse».
« Cette rumeur effarée et confuse… éclata dans la prison » (Victor Hugo)